Guide d'utilisation - Peinture Haute Température en poudre

<< Retour à la page Peinture Haute température en poudre.

Consignes d’application

Séries 1PC-653

Ce revêtement haute température en poudre, à base de silicone, est très performant et possède  des propriétés différentes par rapport aux revêtements en poudre standards à base d’époxy ou de polyester. Une attention particulière devra être apportée à la préparation, à l’application et à la cuisson pour obtenir une bonne performance du produit. Nous conseillons toutefois d’effectuer un test de ce produit sur vos surfaces et selon vos procédures d’application avant l’utilisation.

Types de métal : ces revêtements sont appropriés pour une application sur l’acier, sur la fonte d’aluminium, sur l’acier aluminisé de type 1. Différents types de surfaces sont envisageables, certains ayant leur propre limite de température. L’utilisateur devra tester le revêtement sur le substrat choisi, avec la préparation requise, avant toute application industrielle. Testés en contact prolongé avec un brouillard salin ces revêtements ont une performance limitée. En cas d’utilisation prolongée en extérieur, nous conseillons d’utiliser un support en aluminium ou en substrat d’aluminium.

Préparation des surfaces : les revêtements haute température en poudre demandent une surface extrêmement propre pour permettre une bonne adhérence. Une bonne préparation des surfaces est essentielle pour obtenir une bonne performance de ces revêtements. Le but des recommandations ci-dessous est d’obtenir une surface propre et sèche permettant l’adhésion de la poudre.

Préparation chimique :  Il faut utiliser un nettoyant alcalin sous haute pression, puis rincer méticuleusement avec de l’eau dé-ionisée, sécher et recouvrir de suite pour éviter toute corrosion. Ne pas utiliser de phosphate, la couche de phosphate ne supportant pas les hautes températures. Nous déconseillons toute méthode de préparation pouvant laisser une couche ou des traces sur la surface. Certains nettoyants comme le Aluperm 33 de Henkel ont donnés de bons résultats en laboratoire. A nouveau, nous vous conseillons de tester le revêtement avant la mise en œuvre et de conserver toutes les données des tests et des applications (procédure de préparation, nettoyage, épaisseur du film, durées et températures de cuisson).

Préparation mécanique : Le sablage est fortement recommandé, il permet d’obtenir une surface propre et facilite l’adhérence du revêtement. Après sablage, les poussières peuvent être retirées par souffle d’air, pas de nettoyage manuel ni d’utilisation de solution liquide.

Précautions : Le nettoyage ou l’essuyage à la main, l’utilisation de solvant ou de diluant peuvent affecter la qualité de l’adhérence et peuvent entraîner une mauvaise tenue du revêtement. Nous conseillons une préparation par nettoyant alcalin sous haute pression ou le sablage. Le phosphate et certains autres produits de préparation ont leur propre limite de température et ne sont pas compatibles avec des applications soumises à hautes températures.

Fluidisation : Ce type de produit est extrêmement électrostatique. Durant le transit, les  vibrations peuvent provoquer des agglomérations de poudre ou « grumeaux ». Ceci peut être évité en préparant la poudre avant utilisation. Il suffit de filtrer la poudre à travers un tamis à maillage épais, puis de fluidifier le produit pendant plusieurs minutes avant pulvérisation. Si les agglomérations de poudre ont du mal à se disperser, cela peut provenir du fait que le produit a subit une trop forte chaleur durant le transport ou le stockage et qu’il soit fritté. Dans la plupart des cas, et plus particulièrement avec les finitions texturées, on peut remédier à ce problème en re-tamisant la poudre et en réduisant les agglomérations les plus importantes.

Application : Application électrostatique sur surface à température ambiante, avec une épaisseur de film comprise entre 30 et 70 microns. Une pellicule plus épaisse n’est pas recommandée dans la mesure où elle pourrait provoquer des boursouflures et des problèmes d’adhérence. Le préchauffage du substrat rend plus difficile l’obtention d’une épaisseur de film uniforme. Par contre, réduire le voltage permet l’obtention d’une épaisseur de film uniforme. L’application avec 65kv a donnée de très bons résultats en laboratoire.

Les résines à base de silicone ont un point de fusion inférieur aux autres poudres. Elles commenceront à devenir collantes dès 36°C. Nous recommandons une application dans une température ambiante de 24°C maximum.

Cuisson : Les revêtements en poudre à base de silicone requièrent une cuisson complète. Une durée de cuisson insuffisante peut provoquer un manque de flexibilité, un écaillage et des risques de corrosion.

Le cycle de cuisson minimum recommandé est de 230°C pendant 20 minutes. Certaines applications donneront un meilleur résultat en augmentant la température et le temps de cuisson. Ces revêtements résistants aux hautes températures ne risquent aucune sur-cuisson, au contraire, plus la cuisson est longue et la température élevée (dans des limites raisonnables), meilleur sera le résultat.

Nettoyage : Certaines poudres silicone mal formulées ont créées un mythe persistant selon lequel les poudres silicone sont terriblement contaminatrices pour les autres applications.  Nos produits haute température contiennent une molécule de silicone modifiée différente de celle des nettoyants ou diluants à l’origine de ces contaminations. Nous considérons que le potentiel de contamination de nos revêtements est équivalant à celui de l’utilisation à haut débit d’uréthane. Nous recommandons un nettoyage immédiat après utilisation.

Nettoyage à l’eau froide uniquement. L’eau chaude dissipe la poudre et la rend plus difficile à retirer.

Stockage : Les produits à base de silicone sont plus sensibles à la chaleur et à l’humidité que les autres produits en poudre. Ils devraient idéalement être stockés et utilisés à des températures inférieures à 24°C. La durée de péremption du produit est de 6 mois après réception, sous réserve de bonnes conditions de stockage.

Diagnostic des anomalies : les causes d’anomalies les plus courantes proviennent d’une préparation ou d’une cuisson inappropriée. Après une application et une cuisson correcte, sur une surface adéquate et propre, ces revêtements donnent d’excellents résultats dans les limites des températures indiquées. Les revêtements avec une brillance (lustre) plus élevée peuvent perdre de cette brillance s’ils sont soumis à la température maximum indiquée. Pour des applications aux températures maximums, nous recommandons d’utiliser un revêtement avec peu de brillance ou avec un fini mat afin de limiter les changements de couleurs.

<< Retour à la page Peinture Haute température en poudre.
































Nombre de visites depuis le 3/03/07 :
PHA Multimédia